Enfin, c'est ce qu'il paraît. La raison de cet épithète ? Le menu d'hier soir... Il fallait bien fêter le retour de la valise de mon chéri ! Un mois après le retour de son propriétaire ! Ouf et youpi youpi yeeeessssss !!!

Donc... un rôti de porc "retour du souk", ou comment transformer un rôti de porc aux pruneaux (en soi, déjà très bon, soit dit en passant ;))

Dans la magique cocotte-minute, faire revenir le rôti dans de l'huile d'olive. Ajouter 2 oignons, 2 gousses d'ail, 1 kilo de carottes, une demi-livre de pruneaux et un peu d'eau. Jusque là, tout est normal. Ensuite, au lieu des herbes, ajouter 1 cuiller à café de canelle, 1 pincée de safran, 2 cuiller à soupe de miel. De l'eau aussi. Et laisser cuire 30 mn à partir du cri du sifflet.

Accompagné de semoule cuite avec un peu de beurre, un peu de cannelle et des raisins secs blonds.

Et le dessert diabolique ! mais si simple !

une crème pâtissière à la vanille (1/4 litre lait, 2 oeufs, 35 gr sucre, 20 gr farine, 1 gousse vanille) sur laquelle on verse un coulis de myrtilles (150 gr myrtilles passées au mixer et au chinois + un peu de sucre + un peu de jus de citron + une feuille de gélatine). Laisser prendre au frais. Y'a po à dire, ça se mange !