Vendredi, nous nous sommes levés aux aurores. Le petit dej était prévu à l'hôtel de 8 à 10, ce qui n'est pas très pratique. Donc, nous sommes allés faire un tour avant, direction la lagune au Nord-Ouest de Cannaregio. Il y a trois canaux parallèles qui sont très calmes, bordés de maisons moins imposantes. La lagune au petit matin est laiteuse, fantomatique. Nous sommes rentrés par le Campo del Ghetto Nuovo, petite île où ont été regroupés les Juifs au début du XVIe siècle, fermée par trois ponts qui étaient gardés la nuit par des gardiens chrétiens, et par le Campo del Getto Veccio, son extension au Sud.

Après le petit dej (pain infect...), nous sommes allés au Sud-Ouest de Venise, dans le quartier Dorsoduro, entre San Marco et la gare maritime. C'est un quartier plus populaire, avec des petites maisons de pêcheurs, et des sortes de corons. Il y a aussi la fac d'architecture, une prison, une ancienne manufacture de tabac... C'est un quartier très agréable à visiter, beaucoup moins touristique. Nous y avons trouvé un atelier de gondoles : la maison et l'atelier sont en bois, et non en briques, comme le sont les autres maisons.

Nous avons ensuite traversé le Ponte dell'Academia, où nous avons retrouvé la foule. Entre ce pont et la place Saint-Marc, il est difficile de se perdre dans les ruelles, il n'y a pas vraiment d'itinéraire bis. Nous avons donc piétiné à la queue leu leu devant Chanel, Prada, Fendi, Gucci..... et pu admirer les vendeurs de contrefaçons à la sauvette dans leurs oeuvres : très organisés : ils sont à l'affût et remballent à la vitesse de la lumière. Nous sommes repassés par la place Saint-Marc au coucher du soleil, et avons assisté pour la deuxième fois à la sonnerie des cloches : Saint-Marc + campanile + horloge (surmontée de statues géantes qui frappent la cloche), c'est un véritable concert, puis nous sommes rentrés au bercail.