Et voilà, c'est fini !

Les parents M. ont retrouvé leurs pénates, après quelques 17 heures de voiture... On n'avait pas pensé aux vacances allemandes ! Argh ! Bison futé ne nous avait pas prévenu !!!
La semaine s'est passée très vite. Ils sont arrivés samedi soir, après une petite surchauffe de la voiture, qui a désormais un moteur de ventilateur made in Austria. Elle est parée pour la montagne, maintenant. La chambre d'hôtel était magnifique (et la propriétaire parle un excellent français).
Dimanche, nous sommes montés en téléphérique à Seegrube et à Hafelkaar. Malheureusement, on n'y voyait pas grand'chose. Mon petit frère a pu descendre une fois la piste du pipe, en remontant à pied, car il y avait tellement de vent que le télésiège était fermé. Nous sommes ensuite allé nous boire un café à Arzler Alm, toujours aussi agréable. Enfin... un café... Vers 17h30, mon papa a bu un café accompagné d'une Linzertorte, ma maman a mangé une soupe aux nouilles et mon chéri une assiette de rôti de porc. Et moi... je me suis contentée d'un thé car il n'y avait plus d'Eierlikortorte. Enfer et damnation !
Lundi, mes parents ont visité le centre historique d'Innsbruck : Petit toît d'or (Goldenes Dach), maison chantilly, etc... et l'après-midi, nous sommes allés au Schloss Ambrass, château renaissance remplis d'armes de toutes sortes, et de "curiosités". Ca vaut le détour, surtout au tarif d'hiver (3 euros au lieu de 8,50). Mercredi, nous avons visité les garagistes d'Innsbruck et fait les courses. Terrible !
Jeudi, je suis allée me faire triturer les dents (après être allés aux urgences samedi pour une dent cassée) pendant que mon chéri emmenait mes parents et mon frère à Axamer Lizum. Petite session ski plutôt sympatique, puisqu'il avait neigé la veille.
Vendredi, nous avons fait les magasins : Swarovski (qui ne vend pas de perles), la boutique de salaison, une passoire à spätzle... Le matin, mes parents avaient visité le Musée des arts et traditions populaires, qui en vaut vraiment le coup.
Et samedi, retour à la maison, en quelques heures... La prochaine fois qu'on aura des hôtes, on fera attention aux vacances scolaires de nos voisins...

Et aujourd'hui, Vincent s'est payé une jolie session poudreuse juste au dessus de la maison. Il a neigé tout samedi et une partie de la nuit. On a été réveillé par les explosifs pour déclencher les avalanches. Les techniciens se sont lâchés ce matin ! Et moi, j'ai été faire une petite ballade en fin d'après-midi vers Frau Hitt : lumières rasantes sur les montagnes, nuages de neige soulevés sur les crêtes par le vent. Bien, bien...