Il y a quelques temps, j'ai découvert chez ma mère un engin étrange offert par mon frère : un pèle-pomme. Je ne voyais pas bien l'utilité de l'objet, qui m'a donné l'air d'être un gadget inutile.
Et maintenant, par la faute de ma lecture hebdomadaire d'ELLE (vous remarquerez les majuscules... La divinité est féminine, et ELLE a parlé !), j'ai essayé ledit engin lors de mon dernier séjour en France.
En fait, avant l'arrivée de la puce, je faisais toute les semaines environ 2 kg de compote de pommes. Or, cela prend un peu de temps de préparer les fruits.
Du coup... j'ai acquis honnêtement un Apfelschäler et je m'amuse comme une petite folle ! En quelques tours de manivelle, les pommes sont épluchées (il reste parfois quelques lambeaux de peau quand les fruits ont une forme trop tordue), évidées et tranchées. Un vrai bonheur (il faut peu de choses ;))! La compote méthode industrielle débarque à la maison ! (Par contre, pour les patates, ce n'est vraiment pas concluant.)