Arrivés vendredi, au petit matin, nous nous sommes débarrassés de notre (petite) valise, puis avons déambulé dans les rues de la vielle ville (vive la poussette tout terrain !).

Piazza dei Signori :

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_35__800x600_

0910_AGNES_Florence_Ultra400_36__800x600_

Castello Vecchio :

0910_AGNES_Florence_Ultra400_08__800x600_

Ponto Vecchio :

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_10__800x600_

Battistero di San Viovanni, Duomo et Campanile :

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_09__800x600_

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_32__800x600_

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_33__800x600_

Santa Crocce, Palais Pitti, balade de long de l'Arno...

0910_0909_AGNES_Madeira_Florence_Reala_02__800x600_

0910_AGNES_Florence_Ultra400_09__800x600_

le tout à l'extérieur, pour profiter du beau temps. Le soir un magnifique et violent orage nous pris (même pas) au dépourvu, équipés que nous étions.

Samedi matin, nous nous sommes offerts l'entrée au Musée des Offices (avec réservation : pas le courage de faire la queue avec la puce). Incroyable collection de marbres romains, de peintures Pré-renaissance et Renaissance. Boticcelli, bien sûr, évolution des visages et des expressions, apparition du fond. De l'or et des anges partout (dont Alice !). Puis nous avons à nouveau déambulé dans les rues.

Dimanche, nous avons fait une petite randonnette après avoir pris le bus jusqu'à la via Galileo et sommes redescendus sur Florence par la Costa San Giorgio.

0910_AGNES_Florence_Ultra400_14__800x600_

0910_AGNES_Florence_Ultra400_18__800x600_

0910_AGNES_Florence_Ultra400_21__800x600_

Le soir, nous sommes montés Piazza Michaelangelo pour la (très courue) vue sur Florence au crépuscule.

Lundi, nous avons continué nos déambulations sous la pluie, en nous réfugiant de temps à autre : Piazza dei Signori, Ecole du cuir, baptistère San Giovanni, cathédrale Santa Maria del Fiore, fouilles de Santa Reparata, marché, Santa Maria Novella, l'Officina Profumo-Farmaceutia di Santa Maria Novella avec son incroyable intérieur (les prix également), puis après une dernière trattoria sommes rentrés à Innsbruck sous la neige.