Bonjour à tous !
Un petit message comme ça, au titre très original.
A vrai dire, il ne se passe pas grand'chose en ce moment.
J'ai repris le travail le 1er février. Je dois me réhabituer au rythme, en conciliant la fatigue et les horaires de la puce. Il me faut aussi adapter mes méthodes de travail à une nouvelle collègue et à de nouveaux enfants.
A Innsbruck, le printemps arrive doucement. Les glaciers (les comestibles, bien entendu) ont déjà rouverts et sont pris d'assaut !
J'occupe mes mains : un peu de broderie, du tricot toujours (un pull d'une pièce. 212 mailles sur les aiguilles, du jamais vu ! Mais aucune couture. Je suis plutôt contente du résultat). En ce moment, un peu de crochet. Et pour Mardi Gras, j'avais cousu un costume de coccinelle pour Alice, qui bien sûr a catégoriquement refusé de le porter.
Toujours de la cuisine, bien sûr. Mais plutôt du basique de saison : soupes, purées, pot-au-feu pour ce week-end, poëllées de restes... le tout à partir de notre caisse livrée chaque semaine de la ferme.
Les virus et microbes ne nous ont malheureusement pas oubliés. Alice a largement payé son dû et j'ai explosé mes journées "enfant malade". J'espère les récupérer en heures supplémentaires, sinon ce sera retenu sur mes vacances (snif).
La semaine prochaine a lieu le cours de ski du jardin d'enfants. Je crois que je fais partie des accompagnatrices (je le saurais lundi car je n'ai pas pu travailler cette semaine). Si c'est le cas, j'aurai le forfait gratuit pour reprendre le téléphérique l'après-midi pour un café à 2000 mètres, si Alice est complètement rétablie.
Mars va être assez chargé. Je commence une formation en alternance d'éducatrice spécialisée et Vincent va garder Alice aux heures qui ne correspondent pas à ses périodes d'inscriptions à la crèche.
Fin de la sieste...