Kleine Werbung für ein wunderbaches Garn aus Frankreich. Falls ihr gern strickt, berate ich diese Wolle (und bei Bedarf kann ich gern zu die bekannte eine eventuelle Bestellung nach Innsbruck ende Feber mitbringen).

Pour une fois, je vais vous offrir une grande page de publicité en plein écran.

L'objet du délit : deux écheveaux de Gilliatt coloris poivre et sel.

 20120920_133351

Si vous aimez les fils pétrolisés, passez votre chemin.

Si vous avez un faible pour l’alpaga, le yack ou même la chèvre, il n’y a rien à voir par ici. Si vous ne supportez que la soie ou le mérino peigné, vous risquez d'être surprises par la rusticité de ce fil (ou attendez Pénélope).

Mais si vous aimez les belles matières,

Si vous voulez tricoter un fil imaginé et produit avec amour,

Si vous aimez la laine,

Alors prenez le plaisir d’essayer Gilliatt.

Le gonflant et la douceur de cette laine sont exceptionnelles (ne comparons pas avec du lapin ou du lama – nous parlons ici de laine, soit de la toison d’un mouton).

Solenn a réussi l’exploit d’obtenir une laine « de pays » avec un fil doux et moelleux. Je connais la laine qui gratte, Gilliatt est une caresse. Je connais les fils rêches, les laines sèches et les aime pour certaines, Gilliatt est d’une autre maison. Je connais la laine qui sent le bouc, Gilliatt a l’odeur d’un agneau sous sa mère. Je connais les fils aux couleurs éclatantes, Gilliatt a la douceur d’un matin d’automne.

On sent en le tricotant les qualités intrinsèques à la laine s’infiltrer dans vos doigts : chaleur et fraîcheur à la fois, bonheur pour les articulations.

Et n’oublions pas que les toisons n'ont pas traversé trois océans, que le fil est filé en France, dans l’une des rares filatures à filer encore sur place. La laine n’a reçu aucun traitement chimique, et si vous optez pour le kit arc-en-ciel, les couleurs sont teintes avec des matières naturelles. Enfin… l’éleveur des moutons qui donnent leur toison traite son troupeau avec respect – ce qui n’est pas rien.

J’oubliais presque… Ce fil aura fait le trajet de la Creuse vers la Bretagne puis jusque chez vous. Cela peut paraître déjà beaucoup mais… c’est sans doute le fil avec le bilan carbone le plus faible que vous pourrez actuellement vous procurer – à moins de filer vous-même la laine des moutons du pré voisin.

Maintenant les moins, car il faut bien en trouver : il peut y avoir des noeuds dans les échevaux et il vaut mieux laver ce fil à la main. Comme il s'agit d'un fil cardé et non peigné, il se peut qu'il bouloche un peu.

 

20120920_133417

Merci Solenn pour ta gentillesse et ta confiance. Merci de m’avoir envoyé en avant première ces écheveaux et ces échevettes teintes par tes soins. Merci pour ce test que je fais avec joie.