Andreas Hofer a oublié de déposer son nom avant d'être fusillé par les armées napoléoniennes. Le héros de la résistance tyrolienne est ainsi devenu, entre autres, le roi du fromage ! Dernière utilisation en date, un parfum de glace ! Hier soir, circonstances exceptionnelles, Alice a eu droit à une boule de glace pour le dessert. Au milieu des bacs de glace, entre le Nespresso, le Red Bull (si si) et la fraise, trônait notre pauvre libérateur du Tyrol : "une boule d'Andreas Hofer, dans un cornet s'il vous plaît". Une étiquette détaillait la mixture : noisette, pistache et amarena. A part une analogie sordide entre les cerises et les balles ensanglantées, je ne vois pas bien le rapport... Passons sur la couleur peu appétissante de la beste...