Bon... c'est encore de la viande, et c'est encore avec des épices... Il va falloir vous habituer !

Nous avons mangé ce plat chez un ami à Lyon. Mais j'ai oublié où j'ai bien pu récupérer la recette.

Pour 3-4 personnes :
3 filaments de safran (à défaut : une dosette) infusés dans de l'eau très chaude
2 oignons émincés
2 grosses noix de beurre
1 CS gingembre en poudre (je n'ai jamais tenté cette recette avec du frais : 5 gr, râpé)
1 CS curcuma
1 CS cumin
1 bâton de cannelle
10-15 graines de cardamome écrasées (merci le pilon !)
4-5 clous de girofle
3 ou 4 étoiles d'anis
500 gr de riz (basmati tant qu'à faire. Il faut un riz qui se tienne bien et supporte les cuissons longues)
500 gr d'agneau (plutôt des beaux morceaux)
2 poêles et une cocotte à four avec couvercle, un litre d'eau bouillante

Faire revenir les oignons dans une noix de beurre avec gingembre, curcuma, cumin. Ajouter la viande coupée en morceaux. Bien la dorer, baisser le feu.
Pendant ce temps, dans l'autre poêle : une noix de beurre, carnelle, gradaamome, clous de girofle, anis, puis le riz. Faire blondir le riz. Ajouter un verre d'eau bouillante.

Dans la cocotte, verser la moitié du riz, recouvrir avec la viande, verser le reste du riz. Bien couvrir d'eau bouillante. Mettre dans le four à 200-200°. Laisser cuire 3/4 heure environ. Ajouter de l'eau en cours de cuisson si nécessaire.

Il n'y a plus qu'à se lécher les babines (attention, c'est chaud !). Prévoir éventuellement de la crème fraîche, ou mieux : un yahourt assaissonné avec sel, poivre, coriandre frais ciselé.