Tiens pour une fois, j'ai suivi une recette !
J'avais une racine de gingembre qui dépérissait dans ma cuisine
et, oh chance !, en rangeant mon classeur de recettes, je tombe sur
"chutney de tomates", et il fallait du gingembre. Pour le reste, rien que
de très normal.
C'est une fiche cuisine découpée dans Elle. A moi la nouvelle cuisine !
Mais c'est quoi un chutney ? A part qu'il y a des livres sur le sujet...
Il y a un petit côté menu de resto chic aussi... Mais à l'origine, ça vient
d'où ce truc ? P'têt d'Inde à vue de nez... Apparement, il s'agit d'une sorte de compote qu'on sert en accompagnement.
Et vu les ingrédients, ça ne peut pas être mauvais.
Tentons l'expérience ;)

Ouhlala ça gronde. Un gros orage sur la montagne en face (le Hoch-bidule...,
ça veut dire la grosse montagne ou le gros qqchose...)

Donc, prenons un kilo de tomates bien mûres mais fermes (dixit la recette)
ça tombe bien, j'ai prévu hier et j'ai pris un gros sachet des dites bêtes
Ebouillanter et peler les tomates. Bon allez, pour une fois, faisons un effort.
C'est pour la bonne cause. C'est un peu long, mais ça marche bien.
Et par la même occasion, éliminer les pépins (ah bon ! mais si la recette le dit...)
Donc, un gros bol de déchet ! alors que d'habitude je n'enlève que le bout un
peu dur où s'attache la queue de la tomate... Mais bon, c'est pour la
bonne cuisine ;)
Zouh, dans la magique grosse poële spéciale mixture (en résumé une sauteuse)
avec une cuiller à soupe d'huile d'olive, la racine de gingembre pelée et
coupée en petits bâtonnets (bon la recette disait 50gr, ma racine fait 40 gr... faut pas abuser quand même !),
deux cuillers à soupe de sucre et trois cuillers
à soupe de raisins. Et j'oubliais, un peu de sel aussi.
On cuit tout cela en mélangeant de temps en temps pendant une vingtaine de minutes
Et à côté, on fait griller une cuiller à soupe de graines de cumin + un piment oiseau émietté
Quand les tomates sont cuites, on ajoute les épices.
Y'a plus qu'à laisser refroidir.
Il paraît que ça se conserve une semaine au frigo.
Bon, ben y'a plus qu'à goûter. Ca n'a pas l'air mauvais. J'attends l'avis de mon cobaye !

Bon l'orage arrive... C'est pas ce soir que mon chéri va skater. Au moins,
le cheval, c'est amphibie !