Un peu en retard... La semaine dernière, nous avons organisé une fête des Lanternes à la Kindervilla. Normalement, cette fête a lieu le 11 novembre, à la Saint-Martin, comme en Allemagne.
La Saint-Martin marque le début de l'hiver. Les enfants ont l'habitude de défiler avec des lanternes, en chantant des airs de circonstance (Ich geh' mit meine Lanterne...) et on rappelle l'histoire du saint, qui a partagé son manteau en deux pour un mendiant.
Comme notre jardin d'enfant est "multi-culturel", on laïcise la fête en Fête des Lanternes tout court et on zappe le saint (en France, le public est laïc et le privé souvent religieux, ici c'est l'inverse, le public est forcément religieux, le privé peut être laïc : il n'y a pas de séparation de l'Eglise et de l'Etat). Mais en pratique, on a quand même raconté la légende aux enfants, qui l'ont joué sous forme de sketche dans la matinée.
La fête devait avoir lieu à la nuit tombée, c'est à dire à partir de 16h30 ici. Mais il faisait un temps infect. Nous n'avons donc pas pu défiler dans le jardin public (Hoftgarten, très joli), c'était bien dommage. Parents, enfants et... jardinières et assistantes se sont donc retrouvés au "Pavillon" (à prononcer "Babylone"... C'est comme ça que je l'avais compris, et Izzy, l'assistante d'anglais également), qui est un kiosque à musique au milieu du parc, pour y chanter à la gloire du saint (les "liebe Sankt Martin" sont théoriquement remplacés par des "Liebe Eltern", mais ça ne prend pas vraiment), avec des lampions et des bougies partout. C'était très joli. Ensuite punch version enfants, c'est-à-dire du thé aux fruits avec des épices (ultra-écoeurant) et gâteaux secs.
Puis nous avons remballé, toujours sous la pluie, et Vincent a gagné une étoile en pâte à sel, avec un petit poème :
Gestern streckte ich mich zufällig dem Himmel entgegen, und ein Stern fiel in meine Hand hinhein. Er war noch warm und zeigte mir, dass Träume vielleicht nicht sofort in Erfüllung gehen ; aber irgendwann... ?!
Par contre, ne me demandez pas la traduction !!! Tout ce que je comprends c'est que c'est l'histoire d'une étoile tombée du ciel encore chaude dans la main du narrateur. Ensuite... c'est de l'allemand, hihi